Quel bateau d’occasion choisir ?

Quel bateau d’occasion choisir ?

Conseils et guide d’achat de votre bateau.

Acheter un bateau d’occasion n’est pas une mince affaire. En effet, vous ne voulez pas vous tromper lors de l’achat de ce bien, pour être sûr de votre achat, n’hésitez pas à faire confiance à un professionnel de la vente de bateaux d’occasion. Vous venez de passer votre permis bateau et ne savez pas quel bateau acheter ? Voici les premières questions à vous poser avant d’acquérir votre premier bateau.

Quel type de bateau ?

Chez Cap Océan, vous retrouverez principalement deux type de bateaux : les voiliers et les bateaux à moteur. Afin de faire votre choix, vous devez connaître les spécificités de chaque bateau pour choisir consciencieusement.

Le voilier

Comme son nom l’indique, c’est un bateau à voiles  qui est propulsé par la force du vent. Dans l’histoire, le voilier a été le premier mode de transport sur les moyennes et les longues distances, ils permettaient de transporter des marchandises mais également des passagers. Le voilier sera idéal si vous souhaitez prendre votre temps en mer. Cependant, la plupart des voiliers sont munis d’un moteur afin de vous aider lors des manœuvres difficiles.  Si vous êtes soucieux de votre impact écologique, le voilier sera le bon choix puisqu’il consomme assez peu de carburant et pollue très peu.

N’oubliez pas que le voilier peut être un bateau lent qui est soumis à la puissance et à la direction du vent.

Le bateau à moteur

Le bateau à moteur ne possède pas de voiles contrairement au modèle précédent. Toutes les manœuvres se font grâce à la puissance du moteur. Vous ne serez donc pas soumis à la puissance et à la direction du vent pour définir votre trajet. Ce type de bateau vous permettra également d’atteindre votre destination plus rapidement. Si vous avez besoin d’un bateau rapide et plus facile à manier, c’est donc le bateau qu’il vous faut.

Quel mode de propulsion ?

Il existe plusieurs genre de propulsions sur les bateaux, avant de choisir le vôtre, vous devez vous renseigner sur ces derniers.

Propulsion par hélice

La propulsion par hélice est très répandue. En effet, il existe de nombreux modes de propulsions par hélice qui permettent de démultiplier ce genre de bateaux.

  • Le direct drive : le système classique où la puissance est entraînée d’abord vers l’arbre puis les hélices. Grâce à ce fonctionnement, l’hélice bénéficie de la quasi totalité de la puissance du moteur.
  • Le V drive : le moteur se trouve cette fois-ci à l’arrière du bateau afin d’avoir un plus grand espace habitable. On le nomme V drive car la transmission se fait en V du moteur à l’hélice.
  • Le Z drive : ce mode de propulsion ne nécessite pas de gouvernail puisque que la partie directionnelle transmet la puissance au moteur qui la transmet à l’hélice.
  • Le Sail drive : particulièrement adapté aux moteurs de voiliers, ce système est similaire au Z drive sauf que la transmission est bloquée dans un sens unique

Propulsion hydraulique

Le moteur peut être thermique ou électrique, il va fournir une énergie entraînant une pompe. Cette même pompe va envoyer l’huile dans un circuit qui va à son tour activer le moteur hydraulique. Grâce au choix de ce système, vous aurez une plus grande flexibilité au niveau de l’installation mais vous aurez une perte de puissance d’environ 25% comparée à une propulsion classique.

Propulsion électrique

Idéale pour les personnes soucieuses de leur emprunte écologique, grâce à la motorisation électrique, le bateau sera plus respectueux de l’environnement. Cependant, le marché de l’électrique reste très marginal dans l’univers du bateau.

Propulsion hybride

Ce genre de propulsion associe un moteur thermique et un moteur électrique. Le moteur thermique permettra de recharger les batteries du moteur électrique. La motorisation électrique permet le déplacement du bateau afin d’avoir une navigation plus respectueuse de l’environnement.

Quelle longueur ?

Plus votre bateau sera long, plus il sera équipé de ce dont vous avez besoin. Cependant, une grande longueur implique également un bateau plus lourd qui aura besoin d’une motorisation puissante afin d’atteindre une bonne vitesse. Choisir un bateau plus grand, plus lourd et plus puissant induit donc des coûts d’entretien plus élevé.

Pour choisir la longueur de votre bateau, vous devrez donc prendre en compte votre utilisation ainsi que votre budget.

30 août 2019 / par / en

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

onze − 8 =